ZOOM SUR LA PHOTOGRAPHE SOPHIE PALMIER

ZOOM SUR LA PHOTOGRAPHE SOPHIE PALMIER

Une rencontre : c’est un élément contingent, hasardeux, dans l’existence. Vous rencontrez quelqu’un que vous ne connaissiez pas et qui cependant vous frappe, vous inspire … Ces dernières années, j’ai fait des rencontres déterminantes, Sophie Palmier est l’une d’entre elles, inédite et percutante. Pour shooter mes créations murales, je cherchais un photographe pro, j’en ai sollicité plusieurs. Leurs books étaient esthétiques, lisses…mais ce n’est pas ce  que je recherchais. Dans un monde où les gens se cramponnent aux identités parfaites et stéréotypées, je cherchais l’émotion.

Un soir d’été… tapas, amis et lampions, on me parle de Sophie, son univers, j’accroche sur les visuels que l’on me montre : il s’en dégage une grande liberté et beaucoup de caractére. Je prends contact et rendez-vous est pris pour un shooting mural : coup de foudre artistique immédiat. Sophie a beaucoup de présence, de charisme… d’un sac noir elle sort une quantité de matériel impressionnante, telle Mary Poppins, la pièce devient un véritable studio de photographie, l’ambiance est là. Je découvre une grande professionnelle qui a un oeil aguerri et comprend parfaitement ce que je recherche : à travers son regard mon travail est sublimé.

Au cours de ses compositions elle superpose, juxtapose différents instants d’un même lieu ou de personnes, pour en créer une sorte de représentation de vie. Un travail sublime sur le temps, l’espace et  l’humain. Sophie capture les âmes, les caractères, les atmosphères, transcende la lumière et maîtrise la couleur comme personne. Depuis plus de 4 ans maintenant, elle shoote régulièrement mes scénographies, ses photos ont d’ailleurs souvent été publiées dans les magazines Home, Mollie Makes France…

Sophie nous en dit plus sur elle-même et son inspiration:

« Je découvre la photographie en 2009. Pendant une longue période, je me cherche un peu, mon appareil (un vieux canon acheté d’occasion et un 50mm) ne me quitte pas et j’arpente les rues. Quelques mois plus tard, je suis fascinée par le monde du studio, ma moitié m’aménage la cave pour que je puisse faire mes premières séances. La lumière et les visages deviennent vite une obsession, je sais que c’est exactement ce que je veux faire. Le domaine est vaste, je décide alors quelques mois plus tard, de me pencher sur la mise en scène, création de scénographies, construction de décors.

Je travaille aujourd’hui avec un canon 6D, mon objectif le plus utilisé, parce que polyvalent, est le canon 24-105 et j’utilise également le Canon 85mm f/1.8. Attirée depuis toujours par les focales fixes, j’aimerais dans un avenir proche m’équiper d’un 35mm, qui sans nul doute me permettra de travailler mes compositions.

La plupart du temps, je trouve l’inspiration dans mes rêveries, d’autres arts comme le cinéma, la peinture. Je note toutes mes idées (avec généralement un petit croquis) qui me passent par la tête, dans un cahier qui se trouve sur mon bureau, ou alors, je fais une note rapide que j’affiche sur l’écran d’accueil de mon téléphone. »

 


 

 


%d blogueurs aiment cette page :